Home / Nutrition et Santé / Des associations demandent à la France de quitter le Conseil de Gouvernance de la NASAN
Des associations demandent à la France de quitter le Conseil de Gouvernance de la NASAN
Jugée inefficace, la NASAN est dans le collimateur des ONG, celles-ci demandent à la France d'en sortir.

Des associations demandent à la France de quitter le Conseil de Gouvernance de la NASAN

Plusieurs ONG le soutiennent : le groupe du G8 auquel participe la France, la NASAN pour Nouvelle Alliance pour la Sécurité Alimentaire et la Nutrition, « aggrave les risques d’insécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique subsaharienne », ces associations somment aujourd’hui la France à quitter ce groupe.

L’initiative avait été lancée par le G8 en mai 2012 et leur dessein été alors de « sortir 50 millions de personnes de la pauvreté » dans 10 pays du continent africain avec un budget dédié de 9 milliards d’euros mais force est de constater que trois ans après son lancement le projet cale et les associations dénoncent que « la NASAN reste bel et bien un cadre qui met en péril la sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne et les droits fondamentaux des populations vulnérables dans les pays ciblés ». Action contre la faim, Oxfam France et CCFD-terre solidaire demandent aujourd’hui à la France de quitter le groupe.

Favoriser la nutrition par l’agro-écologie

Pour ces ONG, une seule solution : booster les agricultures familiales et l’agro-écologie. « La NASAN est une initiative opaque, imposée par le haut, et qui n’implique pas ou très peu la société civile des pays dans lesquels elle est mise en œuvre », expliquent ACF, CCFD-Terre Solidaire et Oxfam France. Et alors que la France a injecté 754 millions d’euros dans la NASAN, elle est sommée de plier bagages.

About Elodie

Check Also

Prix de la viande : François Hollande lance un appel à la grande distribution

Prix de la viande : François Hollande lance un appel à la grande distribution

François Hollande a lancé «un appel à la grande distribution» pour répondre à la demande ...