L’unité de production de bioéthanol Tereos “blé? à Lillebonne

logo-tereos À Lillebonne, la construction, pour un démarrage en 2007, d’une nouvelle unité sur le site de SODES situé dans la première zone de raffinage française, près du port céréalier de Rouen, est également lancée. Ce site transformera 840 000 tonnes de blé pour produire 3 millions d’hectolitres d’éthanol et 300 000 tonnes de drèches. Il représentera un investissement de 130 millions d’euros.

Il a été procédé à la création de la société BENP Lillebonne, dont les actionnaires sont BENP (55 %) en partenariat avec les coopératives Agralys (22,5 %) et Épis-Centre (22,5 %). L’autorisation d’exploiter et le permis de construire ont été obtenus en novembre 2005.

Le processus de production est issu de l’expérience acquise sur l’unité de BENP à Origny, notamment pour le “coeur? du système qu’est la fermentation. Des améliorations ont été apportées au niveau de la consommation énergétique, notamment l’installation de sécheurs à buées récupérées pour chauffer la concentration de vinasses et la distillation. La consommation énergétique de l’unité de Lillebonne sera inférieure de 30 % à celle de l’actuelle unité d’Origny. Sur la base de 3 millions d’hectolitres d’éthanol produits par an, l’économie de coûts variables atteindra 8 millions d’euros par an. Dans un souci d’optimisation économique, il est prévu de confier les stockages et la logistique du blé et des drèches à Senalia, spécialisée dans ce type de prestations.

Source : Tereos

About liliAn

liliAn, ingénieur agroalimentaire de formation, actuellement en poste dans le domaine des procédés en microbiologie industrielle. Créateur et rédacteur pour blogagroalimentaire.com, je partage avec les lecteurs ma passion pour l'agroalimentaire et les innovations dans ce domaine.

No comments yet.

Laisser un commentaire