Un procédé de purification de fructose valorisant les fruits déclassés

Logo NovasepL’industrialisation par Novasep Process de ce procédé breveté a permis à Nutritis de boucler un financement de 13,5 millions d’euros, et d’investir dans une unité de fructose « 100 pour cent fruits »

Nutritis, société spécialisée dans le développement d’ingrédients fonctionnels issus de fruits, et Novasep Process, division des bioprocédés de Novasep, un des leaders de l’innovation dans le domaine des technologies de purification pour les industries des sciences de la vie, annoncent aujourd’hui que Nutritis va réaliser, grâce au support de Novasep Process, l’industrialisation de son procédé de production de fructose à partir de jus de pomme.

Nutritis a fait appel à Novasep pour son expertise reconnue dans le domaine de la purification afin de l’aider à industrialiser son procédé innovant. Nutritis et Novasep collaborent ainsi depuis 2007 sur le développement de sucres naturels extraits de fruits, et, plus précisément, sur le procédé de séparation et de purification de fructose à partir de jus de pomme, initialement mis au point par le CRITT bio-industries de l’INSA de Toulouse.

Aujourd’hui, le fructose, un sucre présent dans la plupart des aliments, est essentiellement produit par l’hydrolyse de saccharose à partir de betteraves, de cannes à sucre, ou de l’amidon des grains de maïs. Nutritis a mis au point un procédé breveté qui permet de produire du fructose « détenteur du label 100 pour cent issu de fruits ». Ce fructose est obtenu à partir de fruits déclassés c’est-à-dire non conformes aux critères de l’industrie alimentaire (calibre, aspect, etc). Le procédé de Nutritis permet d’extraire et de séparer le fructose contenu dans les fruits. Novasep Process a réalisé l’optimisation et la montée en échelle de ce bioprocédé, qui permettra à Nutritis de toucher un marché en forte demande de sucres naturels extraits de fruits.

Le fructose ainsi produit est un sucre naturel détenteur du label « 100 pour cent fruits ». La particularité de ce fructose est de permettre un étiquetage « clean label », très recherché pour toutes les préparations à base de fruits, des produits laitiers aux confitures, car, avec un pouvoir sucrant environ 50 pour cent supérieur aux sucres traditionnels, son utilisation permet de réduire les calories contenues dans les aliments.

L’intérêt commercial important de ce produit, la robustesse de la technologie et de sa montée en échelle ont permis à Nutritis de réaliser un plan de financement de 13,5 millions d’euros qui marque l’entrée du groupe coopératif Grap’Sud dans le capital de Nutritis à hauteur de 52 pour cent. Cette levée de fonds va permettre à Nutritis de démarrer la phase d’investissement et de commercialisation de cette nouvelle unité de Fructose. Novasep Process se chargera de réaliser et d’installer le procédé industriel sur les sites de Grap’Sud de Rieux et de Cruviers Lascours dans le Sud de la France.

Articles similaires

Tags: ,

Auteur

Article par liliAn qui a rédigé 1791 articles pour blogagroalimentaire.com.

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire